4 tasses de café permettraient de réduire les accidents cardiovasculaires

Publicité

Une nouvelle étude vient de démontrer une nouvelle fois que le café est une boisson bénéfique pour la santé cardiovascualaire car elle diminue les risques de mortalité face à des maladies cardiaques.

Publicité

© FotoliaDéjà très populaire en France pour ses propriétés énergisantes, le café est une nouvelle fois cité pour ses bienfaits. Si la communauté scientifique a du mal à se mettre d'accord quant à son rôle sur notre santé, une nouvelle étude vient de démontrer son action bénéfique sur le système cardiovasculaire. Publiée dans la revue American Journal of Epidemiology, leur enquête révèle que les gens qui boivent régulièrement du café sont moins susceptibles de mourir de causes comme les maladies cardiaques ou le diabète par rapport à ceux qui n'en boivent pas.

"Le café contient de nombreux composés biologiquement actifs y compris les acides phénoliques, le potassium et la caféine" a déclaré l'auteur principal de l'étude, le Dr Erikka Loftfield de l'Institut national du cancer à Rockville (Etats-Unis). Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont examiné les données d'une étude précédente portant sur 90 117 adultes en bonne santé, suivis pendant dix ans. Les patients ont répondu à un questionnaire de santé, dont leur consommation de café et d'autres habitudes diététiques.

Publicité
Les effets sur le cancer plus difficiles à déterminer

A la fin de l'étude, 8700 personnes étaient décédées. Après avoir pris en compte d'autres facteurs de risque comme le tabagisme, les chercheurs ont constaté que les buveurs de café avaient un risque plus faible de mortalité par maladie cardiaque, maladies respiratoires chroniques, diabète, pneumonie ou encore grippe que ceux qui n'en consomment pas. Le risque était plus faible en particulier chez les personnes qui en buvaient quatre à cinq tasses par jour. Un constat similaire a été observé chez les amateurs de café décaféin

Publicité
Les bénéfices seraient importants même avec deux à trois tasses par jour puisque ce type de consommateurs avait déjà 18% de risque de mortalité en moins face à ces maladies par rapport à une personne qui ne boit pas de café. Seule une pathologie mortelle n'a pas été citée dans la liste des maladies dont le risque est réduit : le cancer. "Bien que la consommation de café soit également associée à l'incidence de certains cancers comme le foie, nous n'avons pas observé une association entre le café et la mortalité globale par cancer", conclut l'étude.
tude.

Vidéo. Des images incroyables du coeur humain

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité