Coulrophobie : pourquoi les clowns peuvent faire peur ?

Publicité

La coulrophobie désigne une peur exagérée des clowns. Un phénomène qui prend de l'ampleur depuis que des personnes déguisées en clowns terrorisent le Nord de la France. Pourquoi les clowns peuvent générer une angoisse ? Quel est le symbole psychologique derrière cette peur ? Medisite a interrogé plusieurs psychologues.

Publicité

© FotoliaDurant l'automne 2014, des personnes habillées en clown ont terrorisé des passants dans le nord de la France. Une vraie angoisse collective a envahit la Toile. Au-delà du phénomène sociale, la phobie exagérée des clowns est un vrai trouble qui existe depuis longtemps sous le nom de "coulrophobie". Tremblements, spasmes, crises de larmes... Laure, étudiante en droit, ne supporte pas de voir un clown s'approcher d'elle. Même une simple photo la terrorise. "Terrifiant ou sympathique, c'est pareil. Derrière leur masque, on ne sait pas ce qui se cache, ça me fait peur. Heureusement, ce n'est pas une phobie paralysante on ne croise pas des clowns tous les jours" témoigne-t-elle.

Le masque terrorise
Pour la practicienne Gestalt Emmanuelle Lecomte, c'est justement ce masque qui symbolise la peur. "Avoir le visage caché peut désinhiber les actes. Derrière ce déguisement, on ne sait pas de quoi la personne est capable, c'est un facteur inconnu qui peut faire ressortir des peurs et créer une angoisse."

Publicité
Sur la piste il fait rire, en dehors il fait peur
"Pourtant j'ai déjà été au cirque quand j'étais petite et cela ne m'a pas traumatisé" s'interroge Laure. Sur la piste, le clown fait rire et représente la joie, mais en dehors c'est une autre histoire. Il crée de la peur et une gêne malsaine. Pourquoi ? "Parce qu'il est en dehors de sa sphère qui lui est naturellement dévolue" explique Anne Floret psychologue, spécialiste des phobies. Selon elle, la coulrophobie est née et s'est amplifiée à cause de l'image du clown tueur et maléfique utilisé dans les médias et les films. Personne n'a oublié l'adaptation cinématographique du roman Ça de Stephen King (1986).

Se déguiser en clown pour faire peur, une forme de perversité ?

Dans la vie de tous les jours, revêtir un costume de clown pour faire peur aux autres "est une forme de perversité" estime la spécialiste des phobies. "C'est vouloir mettre les gens à bout et jouer avec la peur" explique-t-elle. Mais pas de panique ! La peur des clowns liée à des faits divers (comme ceux du nord de la France en octobre 2014) "est ponctuelle" et "ne devrait pas s'installer" selon Anne Floret. En revanche, avec Halloween, des clowns peuvent revenir tous les ans sonner à votre porte...

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité