Appendicite : à quels âges est-elle la plus fréquente ?

Publicité

La douleur au côté droit du bas-ventre est un symptôme de l'appendicite bien connu. Mais attention ! On ne connaît pas toujours les autres signes de la maladie ni son épidémiologie. Alors, quelles populations l'appendicite touche-t-elle le plus fréquemment ?

Publicité

© Istock

Mal au ventre : l'appendicite en cause ?

Le mal de ventre est un symptôme non spécifique qui touche des individus de tout âge et qui peut découler du banal « stress du lendemain », comme une digestion difficile, une gastro-entérite ou une intoxication alimentaire. Toutefois, lorsqu'un patient souffre d'une douleur abdominale, l'appendicite est une pathologie qui doit toujours être envisagée. Celle-ci est une inflammation aiguë qui peut devenir mortelle si elle n'est pas prise en charge. Elle se manifeste par un mal de ventre, une sensation douloureuse au niveau de la fosse iliaque droite, plus rarement de la fosse iliaque gauche ou du petit bassin. Le terme « appendicite » désignant une inflammation de l'appendice vermiculaire, cette pathologie abdominale peut aussi se traduire par une fièvre modérée, des nausées ou encore des vomissements.

Publicité
Appendicite : quelles populations touche-t-elle ?

L'appendicite touche rarement les femmes enceintes et les jeunes enfants. Elle est plus fréquente entre 7 et 34 ans, en particulier entre 10 et 15 ans et entre 25 et 34 ans. Il s'agit par ailleurs d'une affection qui atteint légèrement plus d'individus de sexe masculin que de sexe féminin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité