Testostérone : faut-il se supplémenter ?

Avec l’âge, la testostérone diminue chez l’homme. Ce qui peut entraîner une baisse de libido, un manque d’énergie ou une perte de la musculature. Quels signes doivent alerter ? Les traitements présentent-ils des risques ? Le point sur ce phénomène, parfois appelé "andropause".

Publicité

Testostérone : des conséquences sur la libido

Baisse de libido, rapports sexuels moins satisfaisants, troubles érectiles : ce n’est pas une fatalité. Vous souffrez peut-être d’une baisse de testostérone (déficit androgénique partiel ou "andropause" ). "Un patient en déficit hormonal a moins de désir sexuel, ses relations se passent moins bien", explique le Dr Sylvain Mimoun, andrologue et auteur de Sexe et sentiment : version homme (éditions Albin Michel). Mais d’autres signes peuvent donner l’alerte : de la fatigue, un manque d’énergie ou une diminution de la pilosité . "Les patients atteints perdent aussi en muscles et gagnent de la masse graisseuse ", précise le spécialiste.

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité