Le zona peut-il être mortel ?

Le zona peut-il être mortel ?©iStock

En partie mystérieux et contagieux, le zona est une affection cutanée provoquée par le réveil du virus de la varicelle. Le zona ophtalmique, une des formes de la maladie, peut entraîner de graves problèmes oculaires et conduire à la cécité. Bien qu’il soit faible, le risque de mortalité est bel et bien réel.

Publicité
Publicité

D’où vient le caractère contagieux du zona ?

Le zona est une maladie de la peau touchant les personnes qui, à un moment de leur vie, ont contracté le virus de la varicelle. Le virus peut rester endormi plusieurs années et se réactiver sans raison apparente. Généralement, il se réveille lorsque le patient est stressé ou fatigué, ou lorsque son système immunitaire est affaibli par une maladie (sida, cancer, infection). Le virus est présent dans le liquide contenu dans les lésions cutanées. Le risque de contagion existe si le liquide s’échappe des vésicules, par exemple après s’être gratté.

Publicité

Symptômes du zona ophtalmique et des autres formes de zona

La maladie se manifeste surtout par la formation de boutons regroupés en bouquets sur le thorax ou d’autres parties du corps telles que le cou, le visage et le dos. Dans le cas du zona ophtalmique, les lésions s’accompagnent de maux de tête et de troubles oculaires. Une rétention urinaire est parfois observée si le zona touche l’abdomen, ainsi que des bourdonnements et des douleurs d’oreille en cas de lésions à proximité de l’oreille.

Le zona peut être mortel dans certains cas

Environ neuf patients sur dix guérissent complètement, sans grave complication. Chez certains patients, les plaies s’infectent et les douleurs perdurent plusieurs mois. Le zona est une maladie potentiellement mortelle. Le taux de mortalité est faible, mais réel : entre 0 et 0, 07 personnes/100 000 selon l’OMS. Le risque est particulièrement élevé chez les personnes âgées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité