Rupture d’anévrisme : quels sont les signes ?

On dit souvent que la rupture d’anévrisme n’entraîne aucun symptôme. Faux ! Non seulement il peut y avoir des signes d’alerte, mais vous êtes plus à risque si vous avez du cholestérol, de l’hypertension ou du diabète. Les signes qui doivent vous amener à consulter en urgence.

Publicité

L’anévrisme peut entraîner des symptômes

2 à 3 % de la population serait porteuse d’un anévrisme (dilatation d’une artère qui rompt brutalement), soit congénital, soit acquis (dû à des pathologies cardio-vasculaires : hypertension, diabète...).
Publicité
La rupture est spectaculaire et peut entraîner la mort. On dit souvent que les symptômes sont rares, mais il en existe ! Le gonflement des parois de l’artère (cérébrale ou abdominale) peut provoquer, quelques mois avant la rupture : - Si elle se trouve au niveau du cerveau , des troubles tels qu’une paupière qui tombe brusquement, une vision double, une douleur faciale, des migraines... - Si elle se trouve dans l’abdomen ou le thorax , une pulsation au niveau du ventre, parfois des douleurs thoraciques, une difficulté à avaler ou à respirer...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité