Douleur au talon : un signe d'hallux valgus ?

Publicité

La douleur au talon vous poursuit au repos ou pendant l’effort ? Du microtraumatisme aux maladies inflammatoires, les causes des talalgies sont multiples. Cependant, ce type de douleur n’est généralement pas lié à l’hallux valgus. 

Publicité

© Fotolia

Symptômes de l’hallux valgus

L’hallux valgus est une déformation du gros orteil qui se tourne vers l’extérieur. Cette déviation entraîne des frottements avec la chaussure et la formation d’une saillie souvent appelée "oignon". L’hallux valgus affecte surtout les femmes qui portent des talons hauts. Il se manifeste par une douleur localisée au niveau de la déformation articulaire, où le pied est constamment en contact avec la chaussure. Les autres orteils ont tendance à se recroqueviller (orteils en griffes). Dans les cas les plus graves, une arthrose s’installe et provoque des troubles de la marche. Cela dit, le talon est en principe épargné.

Publicité
Les causes responsables des douleurs aux talons

Une douleur au talon peut être provoquée par une inflammation ou une rupture du tendon d’Achille. Elle est parfois liée à un microtraumatisme survenu à la suite d’une activité physique répétée, en particulier la course à pied. La spondylarthrite ankylosante est une maladie inflammatoire qui affecte la colonne vertébrale et qui se manifeste souvent par des talalgies dans un premier temps. La maladie de Sever peut également être la cause responsable des douleurs. Cette pathologie, qui concerne les enfants et les adolescents, est liée à un problème de croissance de l’os du talon (calcanéum).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité