Bouton sous l'aisselle : est-ce la maladie de Verneuil ?

Publicité

La maladie de Verneuil, également connue sous le nom d’hidrosadénite, de maladie de Velpeau ou d’acné apocrine, est une pathologie cutanée chronique. Mais quels sont les symptômes de cette maladie ? Lorsque l'on sait que cette pathologie entraîne des abcès et des boutons, on peut se demander, en cas de bouton sous l'aisselle : « est-ce la maladie de Verneuil ? »

Publicité

Bouton sous l’aisselle : causes possibles

De façon générale, les boutons qui font leur apparition sous les aisselles sont dus à une accumulation de peaux mortes et/ou de bactéries (voire de produits chimiques comme ceux présents dans certains déodorants, notamment l’aluminium). Ces substances, en obstruant les pores et les ouvertures des follicules pileux, vont amener le corps à développer un bouton. Il ne s’agit donc pas nécessairement d’un problème grave. Il faut néanmoins distinguer les boutons des ganglions qui peuvent gonfler en cas d’infection ou de cancer (leucémie, lymphome, cancer du sein, etc.).

Publicité
Bouton sous l’aisselle et maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil se traduit par des symptômes au niveau des follicules pileux des glandes sudoripares situées dans les régions de l’aisselle et de l’aine notamment. On observe, dans ce cas, l’apparition de points noirs et de petits nodules (petits boutons). Ces derniers, s’ils continuent à prendre du volume, finissent par éclater et laisser s’écouler du pus, généralement nauséabond. Mais ce ne sont pas les seuls boutons qu’on peut retrouver dans la maladie de Verneuil. En effet, on peut aussi observer des petits boutons de la taille d’un petit pois qui sont à la fois durs et douloureux. Ce sont donc les caractéristiques des boutons présents sous les aisselles qui font évoquer ou non la maladie de Verneuil.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité