Reconnaître l'orgasme des seins

Reconnaître l'orgasme des seins

S'il est moins connu que l'orgasme vaginal et clitoridien, l'orgasme des seins existe bel et bien. Gros plan sur ses mécanismes et les manières de le reconnaître.

Publicité
Publicité

A quoi est dû l'orgasme des seins ?

Les seins font partie des zones érogènes, bien qu'ils puissent être plus ou moins sensibles et sources de plaisir sexuel d'une femme à l'autre. Une étude, publiée en 2011 dans le Journal of Sexual Medicine*, a même démontré que leur stimulation (caresses, mordillage du mamelon) pouvait "activer" la zone du cerveau déjà responsable des autres types d'orgasmes : le cortex sensoriel génital. Dans certaines circonstances du moins, car la sensibilité des seins peut varier beaucoup en fonction de la période du cycle menstruel : à quelques jours d'intervalle, les mêmes stimulations peuvent donner des effets très différents, allant de l'orgasme mammaire à l'inconfort, voire la douleur, lorsque les seins sont dans leur phase la plus sensible.

Publicité

Orgasme des seins : quels sont les signes ?

L'orgasme des seins est souvent précédé de signes d'excitation dans la région mammaire : le volume des seins augmente, les tétons se dressent et les mamelons peuvent aussi devenir plus foncés en raison de l'augmentation de la circulation sanguine. Quant à l'orgasme mammaire en lui-même, il peut se manifester de différentes façons selon les femmes : par exemple, le plaisir peut se répandre dans toute la poitrine (en restant souvent un peu plus intense dans la région des mamelons). Dans d'autres cas, l'orgasme se propage plutôt comme une onde, allant de la poitrine jusqu'à la région génitale. * Women's clitoris, vagina and cervix mapped on the sensory cortex : fMRI evidence - Komisaruk BR, Wise N, Frangos E, Liu W-C, Allen K, and Brody S. - J Sex Med 2011 ; 8 : 2822-2830.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité