Pourquoi le tabac augmente-t-il les risques de problèmes dentaires ?

Si l’on connaît bien les risques pulmonaires et cardiovasculaires liés au tabagisme, les problèmes dentaires, eux, ont tendance à être minimisés. Pourtant, les dents sont les premières impactées par le tabac.

Publicité
Publicité

6144259-inline-500x333.jpg© Istock

Tabac : quels problèmes dentaires ?

L’inhalation régulière de la fumée du tabac, avec tous les composants nocifs qu’il contient, altère considérablement l’intégrité des dents mais également des gencives, de la langue et des lèvres. Bref, c’est l’ensemble de la cavité buccale qui est exposée aux innombrables dangers du tabac. En plus de contribuer à tacher les dents, le tabagisme va également accroître la formation de la plaque dentaire, ce qui constitue un terreau propice au développement de maladies parodontales qui, à terme, peuvent conduire au déchaussement des dents. En outre, la prolifération bactérienne accrue chez le fumeur augmente également les risques d’avoir une mauvaise haleine.

Publicité

Tabac : comment prévenir les problèmes dentaires ?

L’arrêt du tabac constitue la mesure de prévention la plus efficace pour lutter contre les problèmes dentaires occasionnés par le tabagisme. Mais en attendant, il est vivement conseillé de consulter régulièrement un dentiste, seul praticien habilité à établir un bilan bucco-dentaire complet et à mettre en place une prise en charge adaptée si besoin. Les fumeurs, encore plus que les autres, doivent adopter une hygiène buccale irréprochable en se lavant les dents soigneusement après chaque repas et en utilisant fréquemment des brossettes ou du fil dentaire pour nettoyer les espaces interdentaires. Si nécessaire, le praticien pourra également employer une technique de blanchiment pour éliminer les taches jaunâtres incrustées dans les dents.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité