Maladies des reins : surveiller sa créatininémie quand on a du diabète

Le diabète peut entraîner de nombreuses complications dont l'insuffisance rénale. Pour dépister au plus tôt cette atteinte, on pratique un dosage de la créatinine sanguine, reflet du bon fonctionnement des reins.

Publicité
Publicité

5415504-inline-500x333.jpg© Istock

Pourquoi surveiller sa créatininémie lorsqu'on a du diabète ?

La créatinine est constituée de déchets produits par le corps humain. Ces déchets sont normalement éliminés par la filtration rénale. Lorsque les reins dysfonctionnent, le taux de créatinine sanguin – ou créatininémie – augmente. On parle alors d'insuffisance rénale. Le diabète, après plusieurs années d'évolution, peut se compliquer en une néphropathie diabétique puis en une insuffisance rénale. Cette complication est souvent, à son début, peu symptomatique. Elle peut déclencher une hypertension artérielle. C'est pourquoi il est important de surveiller sa créatininémie lorsque l'on est diabétique.

Publicité

À quel rythme faut-il surveiller sa créatininémie quand on est diabétique ?

Dans le cadre du suivi du patient diabétique, le dépistage de la néphropathie diabétique est primordial. Un dosage sanguin de la créatinine à jeun, accompagné d'une recherche d'albumine dans les urines, doit être pratiqué au moins une fois par an voire tous les 6 mois lorsque le diabète a plusieurs années d'évolution. Si la créatininémie a augmenté, il convient alors d'adresser rapidement le patient diabétique chez le néphrologue pour une prise en charge rapide de sa pathologie rénale et un rééquilibrage de son diabète afin de retarder l'insuffisance rénale.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité