Pneumonie : les symptômes qui doivent alerter

Infection qui touche les poumons, la pneumonie aiguë (la plus fréquente) touche entre 400 000 et 600 000 personnes par an en France. C’est la première cause de mortalité infectieuse, tous âges confondus. Certains symptômes peuvent mettre la puce à l’oreille. Explications avec le Dr Anne Gondouin du service de pneumologie du CHU de Besançon.

Publicité

Bactérienne, virale... Différents types de pneumonie

Le terme de pneumonie désigne généralement une inflammation pulmonaire d’origine infectieuse.

Publicité
La pneumonie peut être causée par une bactérie (pneumocoque le plus souvent), mais aussi un virus (celui du rhume et de la grippe compris) ou un champignon comme l’aspergillus. Ces agents infectieux se fixent alors sur les alvéoles pulmonaires et causent l’inflammation au niveau des poumons.

Mais il en existe d’autres comme la pneumonie d’inhalation , liée au passage de liquide gastrique dans les bronches au cours des vomissements ou la pneumonie d’irradiation liée à la toxicité des rayons utilisés dans le traitement des cancers notamment.

La forme la plus commune est la pneumonie aigüe à pneumocoque , d’origine bactérienne. La gravité dépend de l’étendue de la zone pulmonaire touchée, de l’âge de la personne et de son état de santé. Si elle n’est pas traitée, cette maladie peut s’avérer mortelle.

Vidéo. La pneumonie

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité