IgE (Immunoglobuline E)

Publicité

IgE (Immunoglobuline E) : Intérêt

Les immunoglobulines E (IgE) sont des anticorps présents dans le sang produits par les lymphocytes B (type de globules blancs) en présence d'une substance allergène. Elles témoignent donc d'une allergie à une substance ou d'un terrain allergique (atopie). Ces allergies touchent habituellement l'arbre respiratoire (rhinite allergique, asthme...) ou l'appareil digestif (allergies alimentaires). Ce diagnostic d'atopie peut être affiné par la recherche dans le sang d'IgE spécifiques (RAST tests) à certains allergènes (pollens, acariens, moisissures, aliments...) ou des tests cutanés (sur la peau) d'allergies respiratoires ou digestifs.

Publicité
IgE (Immunoglobuline E) : Conditions de prélèvement

Le dosage des IgE dans le sang s'effectue par un prélèvement veineux, en général au pli du coude. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun sauf si le prélèvement dose d'autres constantes biologiques.

IgE (Immunoglobuline E) : Résultats

Le taux d'IgE est habituellement inférieur à 100 UI/ml en l'absence de terrain allergique. Au dessus de ce chiffre, une allergie ou un terrain allergique est probable, même si une augmentation des IgE est observée aussi en présence d'une parasitose intestinale ou dans certaines maladies plus rares (maladie de Hodgkin, sarcoïdose...). A noter que dans 20 % des cas, le taux IgE peut rester inférieur à 100 UI/ml même en présence de terrain allergique.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité