Pariétaire

Pariétaire

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Juillet

Nom latin: 

Parietaria officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

Pariétaire officinale, épinard des murailles, perce-muraille, casse-pierre, espargoule, herbe aux verres, herbe aux nonnes, vitriol, morelle de muraille, herbe de Notre-Dame.

Famille: 

Urticacées

Période de récolte: 

Avril à mai (feuilles) Avril à octobre (fleurs)

Pariétaire : Propriétés

La pariétaire est utilisée en phytothérapie pour ses propriétés diurétiques (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire) et dépuratives (elle facilite l’évacuation des toxines et des autres déchets de l’organisme). Elle est employée pour prendre en charge les pathologies qui affectent l’appareil urinaire : calculs (lithiases), néphrites (inflammation des reins), cystites (inflammation de la vessie), oliguries (volume d’urines anormalement faible), troubles de la prostate et coliques néphrétiques (douleurs au niveau des reins provoquées par une obstruction urinaire). Elle agit efficacement contre les rhumatismes et les calculs biliaires. Grâce à son effet émollient (adoucissant), la pariétaire est aussi indiquée en usage externe pour soigner les contusions, les hémorroïdes, les plaies, les brûlures, les abcès et les furoncles.

Publicité

Pariétaire : Etudes scientifiques

Le pollen de la pariétaire est très allergisant. Au printemps et en été, il est en partie responsable des rhinites allergiques (rhumes des foins).

Pariétaire : Histoire

Les nombreuses vertus thérapeutiques de cette plante sont connues depuis l’Antiquité.

Pariétaire : Comment la reconnaître?

- La pariétaire est une plante bisannuelle que l’on trouve fréquemment dans les régions tempérées. Elle possède de nombreuses tiges charnues et velues, dont la longueur varie entre 40 et 60 cm. Ses racines sont rouges et fibreuses. Ses petites fleurs verdâtres apparaissent au printemps, à l’aisselle des feuilles. En France, la pariétaire pousse surtout au sud, en particulier en Corse. Elle affectionne les terrains secs, les chantiers, les sols caillouteux et les friches.

Pariétaire : Parties utilisées

La plante entière.

Pariétaire : Posologie

En usage interne

Contre les troubles urinaires. Infusion : 20 g de feuilles de pariétaire, 20 g de fleurs de sureau et 40 g de vergerette du Canada. Faire bouillir 1 cuillère à soupe du mélange pour 1 tasse d’eau. Laisser infuser 20 minutes. Boire 3 tasses par jour, entre les repas. Suc : Entre 25 et 10 g par jour. A prendre en plusieurs fois au cours de la journée. En usage externe Contre les hémorroïdes et les lésions cutanées (plaies, contusions, abcès, brûlures, furoncles). Cataplasmes : Faire bouillir et filtrer. Placer la plante entre deux linges et appliquer directement sur les lésions.

Pariétaire : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité