Curcuma

Nom latin: 

Curcuma longa

Nom(s) vulgaire(s): 

Safran des Indes

Famille: 

Zingibéracées

Période de récolte: 

De décembre à avril.

Curcuma : Propriétés

Le curcuma stimule la sécrétion de la bile, donc la digestion. Ses bienfaits sont reconnus par l’OMS pour soigner la dyspepsie (maux d'estomac, nausées, perte d’appétit…). Par ailleurs, selon des études menées sur des animaux, il pourrait contrer la bactérie Helicobacter pylori, responsable d’ulcères gastriques et duodénaux (1,2). Enfin le rhizome de curcuma contient des curcuminoïdes, des substances antioxydantes et anti-inflammatoires, ce qui lui confèrerait des effets anticancer. Des données épidémiologiques ont d’ailleurs souligné que la prévalence de plusieurs cancers (côlon, sein, prostate, poumon) était moindre en Asie, continent où l’on consomme beaucoup de curcuma (3,4).

Publicité
Curcuma : Etudes scientifiques

(1) Antimicrobial activity of curcumin against Indian Helicobacter pylori and also during mice infection. De R, Kundu P, etal. Antimicrob Agents Chemother. 2009 Feb 9.

(2) Curcuma longa extract protects against gastric ulcers by blocking H2 histamine receptors. Kim DC, Kim SH, etal. Biol Pharm Bull. 2005 Dec;28(12):2220-4. Texte intégral: www.jstage.jst.go.jp

(3) Chauhan DP. Chemotherapeutic potential of curcumin for colorectal cancer.Curr Pharm Des 2002;8(19):1695-706.

(4) Anticancer and carcinogenic properties of curcumin: considerations for its clinical development as a cancer chemopreventive and chemotherapeutic agent. López-Lázaro M. Mol Nutr Food Res. 2008 Jun.

Curcuma : Histoire

Originaire du sud-est asiatique et d’Inde, le curcuma est utilisé depuis longtemps pour soigner les problèmes hépatiques, dont la jaunisse. Il est aujourd’hui cultivé dans toute l’Asie, en Afrique tropicale et aux Antilles. C’est toujours la plante phare de la médecine traditionnelle ayurvédique (Inde) qui l’utilise notamment comme anti-inflammatoire.

Curcuma : Comment la reconnaître?

Le curcuma possède de longues feuilles pointues qui trouvent leur base à même la terre. Au centre des feuilles se trouvent ses fleurs blanches et roses qui forment une sorte d’épi. Le curcuma possède un rhizome, une tige souterraine qui pousse quasiment à l’horizontale.

Curcuma : Parties utilisées

Le rhizome

Curcuma : Posologie

En usage interne

Contre les troubles de la digestion

Infusion : 0,5 à 1g de poudre de rhizome dans 150ml d’eau bouillante durant 5 à 10 min. Filtrer. Boire 2 à 4 tasses par jour, de préférence pendant les repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

Ou

Teinture-mère : Verser 35 gouttes dans un verre d’eau. A boire après chaque repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Curcuma : Précautions d'emploi

Le curcuma est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires et d’allergie à la plante. Même chose pour les femmes enceintes, allaitantes et chez les personnes de moins de 18 ans (hors usage alimentaire). Il est déconseillé à doses élevée en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum car il peut augmenter l’irritation. Demandez l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant toute prise.


Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité