Condurango

Condurango

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Nom latin: 

Marsdenia condurango (Gonolobus condurango)

Nom(s) vulgaire(s): 

Liane du condor, tue-chien

Famille: 

Asclépiadacées

Période de récolte: 

De mars à octobre.

Condurango : Propriétés

L'écorce du condurango possède des vertus digestives puisqu'elle favorise les sécrétions gastriques et ouvre l'appétit. Sur le système gastrique, la plante est sédative, elle soulage donc les douleurs d'estomac. Le condurango est aussi utilisé en tant que tonique en période de convalescence.

Publicité

Condurango : Etudes scientifiques

Inconnues.

Condurango : Histoire

Le condurango est originaire de la cordillère des Andes. Ses feuilles seraient encore utilisées aujourd’hui pour guérir les morsures de serpent.

Condurango : Comment la reconnaître?

Le condurango est une liane qui apprécie la lumière du soleil. Ses feuilles forment des cœurs et sont brillante sur le dessus. Ses petites fleurs jaunes poussent en ombelles. Ses fruits sont de longues navettes.

Condurango : Parties utilisées

L'écorce

Condurango : Posologie

En usage interne

Contre l'inappétence, la dyspepsie, les douleurs d'estomac et pour la convalescence

Décoction : placer 1,5 g d'écorce finement coupée dans 25 cl d'eau froide, porter à ébullition, filtrer après refroidissement complet. Boire 1 verre 30 min avant les repas.

Ou

Gélules dosées à 100 mg d'extrait sec : 1 ou 2 gélules 3 fois par jour, 30 minutes avant les repas.

Ou

Extrait fluide : 20 gouttes dans un verre d'eau avant chaque repas.

Ou

Teinture-mère : 25 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois par jour.

Ou

Vin médicinal : 1 à 2 cuillères à soupe ou 1 verre à liqueur 30 min avant les repas.

Contre les vomissements dus à la grossesse

Extrait fluide : 20 gouttes dans un verre d'eau après les repas.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Condurango : Précautions d'emploi

A forte dose, le condurango entraîne des effets indésirables tels que des vomissements, des diarrhées, des troubles de la coordination motrice, une accélération du pouls, de la respiration et une faiblesse. Respectez bien les doses recommandées et n’hésitez pas à demander l'avis d'un médecin avant toute prise.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité