Chélidoine

Nom latin: 

Chelidonium majus

Nom(s) vulgaire(s): 

Herbe aux verrues, herbe à la vue, grande éclaire

Famille: 

Papavéracées

Période de récolte: 

Mai à juillet, lorsque la chélidoine est en fleurs.

Chélidoine : Propriétés

La chélidoine est reconnue pour stimuler la sécrétion de la bile, calmer les spasmes digestifs, être légèrement analgésique, hypnotique, antibactérienne et antivirale. Son suc est efficace contre les verrues. Des recherches sont en cours pour établir son action calmante sur le système nerveux (1).

Publicité
Chélidoine : Etudes scientifiques

(1) Häberlein H, Chelidonium majus L.: components with in vitro affinity for the GABAA receptor. Positive cooperation of alkaloids. Planta Med. 1996 Jun;62(3):227-31.

Chélidoine : Histoire

La chélidoine est utilisée en tant que plante médicinale depuis l'Antiquité, notamment contre la jaunisse et la constipation. Les alchimistes lui attribuaient des bienfaits sur le foie en raison de la couleur jaune de son suc.

Chélidoine : Comment la reconnaître?

La chélidoine possède des tiges qui peuvent mesurer 20 à 80 cm. Ses feuilles sont très découpées et ses fleurs, jaunes, possèdent 4 pétales. On peut les voir de mai à juillet. Le fruit de la chélidoine est une capsule étroite. Le suc des tiges est un latex jaune-orangé.

Chélidoine : Parties utilisées

La plante entière.

Chélidoine : Posologie

En usage interne

Contre les troubles hépato-biliaires et les désordres nerveux.

Infusion : 1 cuillère à café de plante sèche pour une tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes et filtrer. Boire 3 tasses par jour (soit 2 à 5 g par jour, soit 10 à 30 mg d'alcaloïdes exprimés en chélidonine).

Contre les verrues

Extrait sec : 100 mg, 2 fois par jour.

En usage externe

Contre les verrues et le psoriasis

Suc frais : en application locale, 1 à 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Chélidoine : Précautions d'emploi

La chélidoine présente un faible risque d'hépatotoxicité. Respectez les doses thérapeutiques et demandez l'avis d'un médecin avant toute prise. Attention: Ne jamais utilisez la plante fraîche en usage interne, elle est toxique !

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Chélidoine : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité