Cassis

Nom latin: 

Ribes nigrum

Nom(s) vulgaire(s): 

Cassissier, groseillier noir, cassier, cacis

Famille: 

Grossulariacées

Période de récolte: 

Juillet et août pour le fruit. Avril et mai pour la feuille. De mars à mai pour les bourgeons.

Cassis : Propriétés

Le cassis contient des polyphénols qui agissent sur le système veineux. Il peut ainsi être conseillé en cas d’insuffisance veineuse, ces bienfaits ayant été prouvés dans une étude française de 1992 (1), d’ecchymoses et hémorroïdes. Riches en acides gras oméga 3 et oméga 6, la plante aurait des propriétés hypotensives (pour faire baisser la tension) et anti-inflammatoires (contre les rhumatismes). Enfin, le cassis serait diurétique et bon pour la vue (notamment pour améliorer la vision nocturne).

Publicité
Cassis : Etudes scientifiques

(1) Allaert FA, Comparative study of the effectiveness of continuous or intermittent courses of a phlebotonic drug on venous disorders disclosed or aggravated by oral, estrogen-progesterone contraceptives, Phlebologie. 1992 Apr-Jun;45(2):167-73.

Cassis : Histoire

Le cassis est originaire d'Europe et d'Asie septentrionale. Il n'était pas utilisé en tant que plante médicinale avant le XVIIe siècle. On l'a d'abord considéré comme un diurétique, avant de le prescrire contre les rhumatismes, l'angine et la dysenterie au XIXe siècle. Ses effets toniques, astringents et sudorifiques ont été mis en avant au XXe siècle.

Cassis : Comment la reconnaître?

Le cassis est un arbrisseau qui peut mesurer 1,30 mètre de hauteur. Ses feuilles velues possèdent 3 à 5 lobes dentés et ses fleurs sont petites, vertes et pendantes. Ses fruits sont des baies noires odorantes.

Cassis : Parties utilisées

Le fruit, la feuille, le bourgeon.

Cassis : Posologie

En usage interne

Contre les affections veineuses ou artérielles, les infections urinaires et les crises rhumatismales

Infusion : faire infuser 5g de feuilles séchées pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser 5 minutes et boire 2 à 3 tasses par jour. Limiter l’usage à 4 semaines.

Ou

Gélules dosées à 340 mg de poudre de feuille associée à l'harpagophyton et au saule : 2 matin, midi et soir. Limiter l’usage à 4 semaines.

Ou

Extrait aqueux de feuille associé au boldo et au bouleau : 15 à 30 gouttes de solution buvable dans un verre d'eau, 2 ou 3 fois par jour. Limiter l’usage à 4 semaines.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Cassis : Précautions d'emploi

Le cassis ne présente aucune toxicité connue à ce jour, aux doses thérapeutiques. Cependant, en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale, il est conseillé de consulter un médecin avant de l’ingérer. L’utilisation thérapeutique de feuilles et de baies de cassis est déconseillé en cas de grossesse, d’allaitement et chez les personnes de moins de 18 ans.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité