Furoncles et panaris

Furoncles et panaris : Définition

Les furoncles et panaris sont des infections bactériennes de la peau. Le furoncle est l’infection de la racine d’un poil. Le panaris est l’infection de l’extrémité du doigt.

Publicité
Furoncles et panaris : Causes

L’infection par le staphylocoque doré en est responsable. Le staphylocoque est une bactérie fréquemment présente sur la peau. En effet, environ 1 personne sur 3 héberge le staphylocoque, dans des sites comme les narines ou sur la peau, dans les aisselles ou autour de l’anus. Les infections sont favorisées par des brèches de la peau, liées soit à des blessures, à des frottements, à des lésions de grattage. De nombreuses maladies de peau s’accompagnent de démangeaisons, comme l’eczéma ou la gale, réalisant une porte d’entrée pour les germes. Le staphylocoque est transporté par les mains, entre les sites qu’il colonise jusqu’à l’endroit où va survenir l’infection. Il peut aussi être transmis au contact d’une autre personne porteuse de la bactérie.

Furoncles et panaris : Symptomes

Le furoncle est une lésion rouge, douloureuse, en relief, avec un centre blanc ou jaune, centrée par un poil. Puis le centre s’ouvre, laissant s’écouler du pus, et finit par cicatriser. Le furoncle est le plus souvent unique. Le panaris se manifeste par une rougeur souvent localisée sur pourtour d’un ongle accompagnée d’un gonflement et des élancements douloureux. Certaines piqûres d’insectes pour le furoncle, une mycose du pourtour de l’ongle ou l’herpès du doigt, peuvent ressembler au panaris.

Furoncles et panaris : Prévention

Une bonne hygiène corporelle, le lavage fréquent des mains, le maintien d’une peau en bon état, la désinfection rapide des plaies permettent d’éviter la survenue des ces infections de la peau. Le maintien d’une bonne hygiène, surtout s’il existe une maladie de peau, peut prévenir ces accidents, ainsi que la désinfection des plaies. Il est déconseillé de manipuler les lésions, surtout les furoncles du visage, sous peine de favoriser l’aggravation de l’infection.

Furoncles et panaris : Examens

En règle générale, aucun examen n’est nécessaire. Parfois l’examen bactériologique avec isolement du staphylocoque et l’étude de sa sensibilité aux antibiotiques seront effectués.

Furoncles et panaris : Traitements

Selon les cas, un simple traitement local par désinfectant et antibiotiques, ou un traitement antibiotique par voie générale sera prescrit. Le panaris nécessite parfois un traitement chirurgical. Si les lésions ont tendance à récidiver ou à être multiples, des facteurs favorisants comme un diabète, un manque de fer, un déficit de l’immunité devront être recherchés et traités. De plus on recherchera l’existence de staphylocoques dans les sites susceptibles de l’héberger.

Furoncles et panaris : Evolution

Le furoncle guérit spontanément avec une cicatrice. Parfois de nouveaux furoncles apparaissent de manière répétée. On parle alors de furonculose. Le panaris peut s’aggraver et nécessiter une opération qui consiste en une incision de la lésion. Dans la majorité des cas, ces infections ne disséminent pas dans le sang (septicémie).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité