Prothèses dentaires : gare aux arnaques

Jusqu’à un tiers des prothèses dentaires posées en France vient tout droit de Chine ou de Madagascar. Que valent vraiment ces prothèses importées ? Sont-elles contrôlées ? Que risquent les patients ? Enquête.

Publicité

Des prothèses importées en toute discrétion

Sans le savoir, vous avez peut-être en bouche une prothèse dentaire fabriquée à l’autre bout du monde .

Publicité
Fini le temps où les couronnes et autres bridges se fabriquaient au cabinet du dentiste ou en laboratoire artisanal. Ils peuvent maintenant se façonner de manière industrielle, aux quatre coins du globe. Le patient, lui, l’ignore parfois. "Le chirurgien-dentiste n’a pas l’obligation de préciser l’origine d’une prothèse", explique le Dr Jean-Claude Michel, président de la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD). "Mais tout praticien sérieux et honnête ne voit pas d’inconvénient à le faire." Encore faut-il qu’il le sache lui même. Certains laboratoires français confient tout ou partie de leur production à des entreprises étrangères, sans prévenir obligatoirement le dentiste.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité