Noire, fermière, blanche... Quelle dinde choisir ?

Publicité

Star de Noël, la dinde doit être méticuleusement choisie si vous voulez régaler vos convives. Quelles sont les meilleures espèces ? Faut-il choisir un label plus qu'un autre ? Voici les conseils pour ne pas se tromper.

Publicité

Plus que quelques jours avant de choisir la dinde qui trônera au milieu des marrons sur la table de Noël. Mais entre les marques, les espèces et les appellations, difficile de se décider devant les étalages. Parce que la qualité d'une dinde dépend d'abord de sa race, la Direction générale de la concurrence de la consommation et la répression des fraudes (DGCCRF), expose un comparatif :
La dinde noire :
Si elle porte ce nom, c'est à cause de la couleur de ses pattes et de ses plumes. De toutes les espèces de dinde, la dinde noire est la moins grosse, elle pèse entre trois et cinq kilos.
La dinde à pattes blanches :
Avec une plus grosse quantité de chair, la dinde à pattes blanches peut peser jusqu'à 15 kilos. "Son rendement elevé en viande favorise son élevage intensif", explique la DGCCRF.
La dinde fermière :
Cette appellation ne correspond pas à une espèce mais à son mode d'élevage. Ces dindes sont élevées dans des fermes limitées à 2500 volailles. Leur alimentation est constituée de 70% de céréales. Elles ne peuvent être abattues qu'à partir de 4 mois et 20 jours.

Label, appellation : Qu'est-ce que cela signifie ?

Publicité
Celui qui vous garantit un gage de qualité c'est le Label Rouge . Seules une vingtaine de marques de dinde en bénéficient. Il est attribué en fonction des conditions de production de la dinde et de son bon goût. Ensuite, d'autres appellations comme l' indication géographie protégée (IGP) recompensent la notoriété du lieu où elles ont été élevées. Même principe pour l' appellation géographique protégée (AOP) qui certifie en plus du lieu, la méthode et le savoir-faire de l'éleveur. Seules les "dinde de Bresse" vendues uniquement pour les fêtes l'ont obtenue.
La mention " Produit certifié " est un label plus vague. Selon la DGCCRF, il garantit les caractéristiques qui sont indiquées sur l'étiquetage : l'origine de la souche, la traçabilité du produits et une alimentation des dindes 100% végétale.

Et si on changeait pour une dinde bio ?

Le Bio c'est tendance ! Mais y-a-t-il vraiment un intérêt ? Pour les consommateurs, cette certification garantit surtout que les dindes ont bénéficié d'une alimentation biologique donc sans pesticides non autorisés. Ensuite, c'est surtout une question de respect de l'environnement et du confort de l'animal. Pour garantir l'authenticité d'un élevage biologique, il faut s'assurer de la présence du logo de l'organisme qui a certifié le produit (Ecocert, Certisys, Agriculture UE, agriculture France ou AB...).

Source : Pour des fêtes de fins d'années réussies 2014, Les conseils de la DGCCRF, décembre 2014

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité