5 conseils pour arrêter de culpabiliser

"Je suis nulle", "Je n'aurais pas dû", "J'ai mal fait"... Que celui ou celle qui ne s'est jamais senti coupable passe son chemin. Quant aux autres, voici quelques conseils pour comprendre cette encombrante émotion et, mieux, la mettre à distance.

Publicité

Pourquoi vous culpabilisez ?

cupabiliser, quoi "La culpabilité naît de la coupure et de la séparation", estime Gilles Gandy, psychosociologue.

Publicité
"Prenons l'exemple d'Adam et Eve : après avoir voulu goûter au fruit défendu, ils se rendent compte de leur différence sexuelle et donc de leur séparation, et ils deviennent alors honteux et coupables." D'une certaine façon, dans chaque culpabilité on retrouve cette notion de séparation, de "dé-fusion" avec l'autre que l'on va vivre comme le fait de le décevoir, de ne pas répondre à ses attentes, de ne pas le combler, mais aussi de perte de notre propre toute-puissance. Ainsi le divorce génère de la culpabilité : "Qu'ai-je manqué dans la relation ?" ou parfois le sevrage d'une mère avec son bébé : "Mon bébé va souffrir à cause du manque que je lui inflige."

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité