La greffe du visage complète

La greffe du visage complète
Publicité

D'année en année, la chirurgie plastique et reconstructrice est de plus en plus efficace, notamment dans le domaine de la greffe de visage. Bien qu'elle soit extrêmement complexe, cette greffe peut donner aujourd'hui de très bons résultats, notamment chez les grands brûlés.

Publicité

En quoi consiste la greffe du visage ?

Publicité
Une greffe de visage permet de remodeler en très grande partie (voire totalement) le visage d'une personne accidentée. La quantité de peau et de graisse nécessaire à la greffe est prélevée sur une personne décédée, tout comme les veines du visage, les muscles, les os faciaux, les dents ou encore les glandes lacrymales, par exemple, selon les besoins de l'intervention. La transplantation du visage en elle-même est très délicate : il faut en effet raccorder les muscles faciaux, fixer solidement les os au squelette du patient... Elle peut donc nécessiter plusieurs longues opérations. Greffe du visage : les suites de l'intervention Les chirurgiens font en sorte que les cicatrices soient les moins visibles possible, comme les cicatrices sur le cuir chevelu. La sensibilité (chaud, froid...) est généralement récupérée au bout de 3 mois, mais il faut attendre environ 6-8 mois pour que les muscles recommencent à fonctionner. De la greffe de visage partielle à la greffe de visage complète La première greffe de visage partielle (menton, lèvres et nez) s'est déroulée en France en 2005, chez une femme défigurée par une morsure de chien. Depuis, plusieurs greffes de visage ont eu lieu dans le monde, notamment une greffe de visage très complète en 2015, pratiquée à New York par l’équipe du professeur Eduardo Rodriguez sur un pompier volontaire gravement brûlé.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité