Asthme allergique : 3 symptômes

Asthme allergique : 3 symptômes

L’asthme touche plus de 4 millions de personnes en France. De nombreux facteurs peuvent provoquer une crise d’asthme, mais l’asthme d’origine allergique voit sa prévalence augmenter d’année en année.

Publicité
Publicité

Une crise d’asthme allergique

La chronologie de la crise d’asthme d’origine allergique est particulière. Tout d’abord, un allergène pénètre dans les voies respiratoires par simple inspiration du patient. Il est alors reconnu par le corps comme étant étranger, et provoquera une cascade rapide de réactions : les muscles des bronches vont se contracter et ainsi refermer les bronches, et du mucus sera sécrété en grande quantité. Cette réaction rapide peut se prolonger durant plusieurs heures.

Publicité

Les symptômes de l’asthme allergique

Publicité
Le premier symptôme et le plus caractéristique d’une crise d’asthme est le fait que la respiration du patient devienne difficile et surtout sifflante, signe de la fermeture des bronches. Suit rapidement l’apparition d’une toux en réaction à la difficulté pour respirer. Enfin, le patient sentira un poids comprimer sa poitrine. La prise d’un traitement rapide peut limiter la survenue de ces symptômes, même s’ils persisteront encore plusieurs heures après, le temps que la capacité respiratoire redevienne complètement normale. L’activité et notamment l’effort physique doivent être limités durant la crise, pour ne pas trop solliciter les poumons qui sont alors très enflammés. En cas d’asthme allergique, un traitement de fond est indispensable pour limiter le nombre de crises, notamment lorsque le contact avec l’allergène est inévitable.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité