Allergie au pollen : la carte des régions concernées

Publicité

Environ un Français sur quatre souffre chaque année de rhinite allergique, communément appelée rhume des foins. Les rhumes des foins sont provoqués par des allergènes, les pollens. Ils se manifestent par une toux, des éternuements, une obstruction nasale, des difficultés respiratoires, des larmoiements et un écoulement nasal. Les personnes de tout âge sont concernées, mais les jeunes adultes et les adolescents sont les plus touchés. Sa fréquence dépend de plusieurs facteurs tels que le climat, l’environnement, la saison et la pollution. Zoom sur la carte des allergies au pollen.

Publicité

Allergie© Fotolia

Carte des allergies au pollen : première saison de janvier à avril

En France, on distingue trois grandes saisons polliniques entre janvier et octobre. En janvier, les premières allergies sévissent dans le sud de la France. Elles sont provoquées notamment par les genévriers, les cyprès et les thuyas. Cette première saison dure jusqu’en avril dans les régions du centre et du nord de la France. Dans ces régions, les allergies sont surtout causées par les platanes, les bouleaux et les cyprès.

Publicité
Carte des allergies au pollen : la saison des graminées au printemps

Les graminées sont responsables d’environ 75 % des rhumes des foins, c’est pourquoi les allergies au pollen sont souvent associées à la pollinisation des graminées. Cette pollinisation commence fin avril et dure jusqu’en juin, voire jusqu’en juillet ou en août dans les régions montagneuses. Elle débute dans le sud de la France mi-avril puis se déclare dans la région parisienne un mois plus tard. Toutes les régions sont concernées. Cependant, le rhume des foins est plus fréquent en campagne que dans les villes.

Carte des allergies au pollen : la saison tardive

La troisième saison (ou saison tardive) est celle des pollens d’herbacées. Elle commence à la fin de l’été et peut durer jusque début novembre. Elle est très présente en Rhône-Alpes, car c’est surtout dans cette région que l’on trouve l’ambroisie, responsable des rhinites allergiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité