Cancer : la dose d’alcool à ne pas dépasser par semaine

Après les dernières recommandations de la santé concernant la consommation d’alcool, un nouveau point vient d’être souligné par un chirurgien britannique : la limite à ne pas dépasser si on ne veut pas augmenter le risque de cancer. 

Publicité
Publicité

© FotoliaIl n’y a pas de limites "sûres" dans la consommation d’alcool : même de petites quantités peuvent accroître le risque de certains cancers. Cette révélation vient d’être soulignée par de Dr Sally Norton, chirurgien gastrique et consultante pour le système de santé national britannique sur le site Vavista Life ses propos ont été relayés par le DailyMail.

Au début du mois de janvier 2016 paraissait une nouvelle recommandation du gouvernement britannique : pas plus de 3 unités d’alcool (1 unité = 10 cl de vin, 25 cl de bière) par jour et 14 unités par semaine pour les consommateurs réguliers d’alcool qu’ils soient des hommes ou des femmes.

Publicité
1 boisson alcoolisée par jour augmente le risque de cancer de 4%

Dans ce nouveau rapport, le chirurgien britannique Sally Norton insiste sur les dangers liés à l’alcool : celui-ci contribuerait à plus de 60 maladies : hypertension artérielle, cirrhose du foie, dépression, mais aussi à de nombreux cancers.
Une boisson alcoolisée par jour augmenterait de 4% le risque de cancer du sein a indiqué le Dr Norton, ajoutant : entre 4 et 30 % des décès par cancer dans le monde pourraient être provoqués par une consommation d'alcool, et 8% pour le plus fréquent d’entre eux : le cancer du sein.
Et si un verre de vin par jour augmente le risque de cancer du sein de 4%, l’abus d’alcool, 3 verres ou plus par jour, l’augmenterait de 40 à 50%.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité