Votre foie peut développer une cirrhose sans boire une goutte d'alcool

Publicité

Un médecin britannique explique comment certaines personnes peuvent développer une cirrhose à cause de leur alimentation alors qu'elles ne boivent pas une seule goutte d'alcool.

Publicité

Lorsque Linda Hill, patiente britannique a appris qu'elle souffrait d'une cirrhose elle a été surprise. "Je mange bien, je ne bois pas d'alcool et je ne fume" pas, explique -t-elle dans le journal anglais Dailymail . Martin Scurr, médecin au Royaume-Uni, lui répond dans sa chronique hebdomaire que c'est ce qu'on appelle une cirrhose Nash. Le foie développe lui-même de la graisse qui reste stockée et altère les fonctions de l'organe. Selon le médecin, "aucune cause n'a encore été officiellement identifiée. "On pense que cela serait lié à une résistance à l'insuline. Le corps qui n'en a pas fabrique de l'insuline et en produit alors de lui-même ce qui augmente le taux deglycémie dans le sang", ajoute-il. En plus de cela si la personne mange beaucoup de sucre alors le foie est engorgé.

Cirrhose non alcoolique : perdre du poids et réduire le sucre

Publicité
Peu de symptômes se déclarent. Certains patients ressentent une grande fatigue, une gêne sur le côté droit et quelque douleurs au ventre. "Généralement on diagnostique la maladie lorsque le patient subit une radio pour autre chose", explique le médecin. Lorsque la maladie est à un stade précoce le patient ne craint rien. Il est recommandé de perdre un peu de poids et de faire attention à sa consommation de sucre.

Vidéo. La cirrhose hépatique en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité