Voilà ce que l'on ressent lorsqu'on est en train de mourir

Publicité

Les scientifiques de l'American Chanel Society ont publié une vidéo expliquant ce qui se passe dans l'organisme lorsqu'on est sur le point de mourir. 

Publicité

Ce que l’on ressent lorsqu’on se fait sauvagement découper à la hache par un serial killer ? C’est ce que les scientifiques de l’ American Chanel Society nous expliquent dans une vidéo publiée sur leur chaîne Youtube. Les scientifiques énumèrent, les réactions chimiques qui se passent dans le cerveau d’une victime. La première étape ? La peur, une réaction cognitive qui nous alerte d’un danger afin de prendre la bonne réaction : fuir ou combattre, explique la vidéo.

Le cerveau fonctionne encore après la mort clinique

Publicité
Dans le cas où les deux options échouent et que le meurtrier passe à l’acte l’étape suivante est la douleur. "Les neurones sensitifs envoient un message au Thalamus, zone du cerveau responsable de la souffrance afin qu’il prévienne le corps que quelque chose va mal et puise dans ses ressources pour survivre", expliquent les scientifiques. Peu à peu votre cœur s’arrête de battre votre respiration est coupée c’est l'état de mort clinique.

Mais le cerveau, s’il n’a pas été endommagé, continue de travailler et reste dans un état de conscience pendant un moment ce qui pourrait expliquer les cas de "mort imminente", lorsqu'une personne raconte avoir été consciente alors qu'elle avait été déclarée cliniquement morte, selon les chercheurs. Peu à peu le cerveau, non alimenté, s’éteint alors pour de bon c’est la mort biologique.

Vidéo. Il joue de la mandoline en se faisant opérer du cerveau

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité