Un mini cerveau découvert dans l’ovaire d’une jeune femme

Un mini cerveau découvert dans l’ovaire d’une jeune femme©Fotolia

Des médecins ont décelé la présence d’une tumeur bénigne renfermant un cervelet miniature dans l’ovaire d’une adolescente. Comment expliquer un tel phénomène ? Medisite fait le point.

Publicité
Publicité

Ces chirurgiens japonais ont fait une étonnante découverte. Alors qu’ils procèdent à une opération de l’appendicite sur une jeune fille de 16 ans, ils s’aperçoivent de la présence de deux tumeurs au niveau de ses ovaires. Ils les retirent, les analysent et trouvent à l’intérieur des neurones et des cheveux, qu’ils identifient comme appartenant à un "cervelet bien formé et des structures semblables au tronc cérébral"*. Le cervelet se situe habituellement sous les deux hémisphères cérébraux, et le tronc cérébral se raccorde à la moelle épinière.

Publicité

Des cellules tumorales héritées de la vie embryonnaire

Comment expliquer cette étonnante révélation ? Ces tumeurs bénignes rares, également appelées tératomes, contiennent des tissus différenciés . Elles se développent dans les ovaires chez la femme et dans les testicules chez l’homme, à partir de cellules embryonnaires restées indifférenciées dans l’organisme. Elles peuvent évoluer dans différentes voies et donc prendre l’aspect de tissus variés : tissus dentaire, osseux, musculaire, graisseux… Dans le cas de cette jeune fille, les cellules se sont différenciées en cellules cérébrales , ou neurones, ce qui a été "rarement reporté dans les tératomes ovariens", selon les chercheurs. Et, d’après ces scientifiques, le tissu tumoral était si bien construit que des impulsions électriques semblables à celles qui ont lieu dans le cerveau pourraient avoir lieu. Les chirurgiens ont retiré les tumeurs sans observer de complications. "L’évolution post-opératoire s’est déroulée sans histoires et la patiente n’a pas présenté d’indication clinique de récidive tumorale", rassurent en effet les scientifiques dans l’étude qu’ils publient sur ce cas.

* Well-formed cerebellum and brainstem-like structures in a mature ovarian teratoma: Neuropathological observations. Shintaku et al, 2017. Neuropathology. DOI: 10.1111/neup.12360

Vidéo. Le cancer des ovaires en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité