Thyroïde : pas de lait avec le médicament Levothyrox® !

Publicité

Les médicaments à base de lévothyroxine, communément prescrits chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie, ne devraient pas être avalés avec du lait. Explications.

Publicité

© IstockSi vous prenez ce médicament pour la thyroïde, attention à la boisson que vous prenez pour l’avaler. En effet, selon des endocrinologues de l’université de Los Angeles (UCLA School of Medecine, Etats-Unis), le calcium contenu dans le lait de vache pourrait interférer avec la lévothyroxine. Cette molécule, contenue dans le Levothyrox® et dans ses génériques, est habituellement prescrite comme traitement substitutif dans le cas d’une hypothyroïdie ou d’une insuffisance de sécrétion d’une hormone thyroïdienne naturelle, la thyroxine (ou T4).

Le lait diminue l’efficacité du médicament

Publicité
Ces chercheurs, qui ont présenté leurs résultats au congrès annuel de la société d’endocrinologie, à Orlando, ont mené une étude sur 10 personnes âgées en moyenne de 33 ans. Ces participants ne souffraient pas de problème de thyroïde et n’était pas allergiques au lait. Ils se sont vu administré deux doses de 1 000 microgrammes de lévothyroxine à un mois d’intervalle. Ils ont avalé la première dose sans lait et la deuxième avec. Résultat : quand le médicament était pris avec du lait, la concentration en hormone T4 dans le sang était significativement plus basse que lorsqu'il était avalé sans lait.

Prendre la lévothyroxine à jeun, 30 minutes avant le repas

Même si l’étude ne porte que sur un petit nombre de personnes, les scientifiques appellent à la prudence quant à la prise de Levothyrox®. Ainsi, les personnes traitées par ce médicament "devraient éviter de prendre de la lévothyroxine en même temps que du lait de vache, étant donné leur interférence", souligne le docteur Deborah Chon, co-auteur de l’étude, citée dans un communiqué de la société d’endocrinologie. De manière générale, il est recommandé de prendre ce médicament à jeun, 30 à 60 minutes avant de manger ou de prendre un autre médicament ou des compléments alimentaires , rappelle le communiqué.

Vidéo. La vérité sur le lait

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité