Schizophrénie : un test pour prédire si vous êtes à risque

Des chercheurs américains ont découvert un simple test pour prédire si un patient est susceptible de devenir schizophrène un jour ou pas.

Publicité
Publicité

Il serait bientôt possible de détecter la schizophrénie à partir d'un simple scanner. Les chercheurs du MRC clinical Science Centre ont trouvé un lien entre la présence de cellules dans le cerveau et ce trouble psychiatrique qui pousse les patients à avoir un dédoublement de la personnalité et des hallucinations. Pour cette étude, les chercheurs ont utilisé une technique d'imagerie appelée PET Scan permettant d'analyser l'activité du système immunitaire qui agit sous forme d'inflammation sur un groupe de 56 personnes.

Des cellules déjà présente chez un sujet à risque

Sur tous les volontaires, 14 ont été classés "à risque" de schizophrénie et 14 ont été diagnostiqué "atteints de la maladie", les autres étaient en bonne santé. Selon les chercheurs, le scanner a révélé que chez les malades l'activité de cellules appelées "Macroglia" étaient plus intense mais aussi déjà présente chez ceux à risque n'ayant pas encore déclaré la maladie. L'intensité de ces cellules évolue en fonction de la sévérité des symptômes. Selon les experts, elles entraînent de mauvaises connexions dans le cerveau responsables des hallucinations. Cette découverte devrait permettre, selon eux, de pouvoir diagnostiquer la maladie avant même qu'elle ne se déclare.

Publicité

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité