Psoriasis : deux fois plus de risque de mourir prématurément

Des chercheurs américains révèlent que les patients ayant une forme sévère de psoriasis ont plus de risque de mourir prématurément que les autres.

Publicité
Publicité

© FotoliaPlus de 2,5 millions de personnes seraient atteintes de psoriasis en France selon l'association France Psoriasis. Cette maladie inflammatoire de la peau qui entraîne des plaques et démangeaisons sous formes de squams et rougeurs auraient deux fois plus de risques de mourir prématurément par rapport à ceux qui n'ont pas la maladie.

Evaluer les complications liées à la maladie

Le Dr Megan Noe de l'université de Pennsylvania, auteur de l'étude explique avoir remarqué qu'en "l'étendu des plaques sur la peau il est possible d'évaluer les futures complications cliniques dont elles seront victimes". La spécialiste a donc analysé les données de 8 760 personnes atteintes du psoriasis avec celle de 8760 autre ne l'ayant pas et remarqué que les personnes ayant une forme sévère et avancé de la maladie avaient un risque de mort prématuré plus marqué que les autres.

Publicité

Pour l'instant les chercheurs ne savent pas à quoi serait dû le fait que l’espérance de vie des malades atteints de psoriasis soient écourtées mais rappellent que plusieurs études commencent à montrer un lien entre la maladie et l'apparition de troubles comme le diabète ou certains cancer.

Psoriasis : comment le reconnaître ?

" La peau devient rouge et pèle" explique le Dr Dominique Lons Danic dermatologue. "Ce mécanisme est dit « auto-immune » car il est dû à une anomalie du système régulant l’immunité. Sans que l’on sache aujourd’hui exactement pourquoi, l’organisme se met à produire contre lui-même des cytokines TNF-alpha. Ces cellules du système immunitaire déclenchent, dans le cas de cette maladie, une inflammation chronique de la peau."

Vidéo.Psoriasis : les signes pour le reconnaître

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité