Près de la moitié des médecins mentent à leurs patients, mais sur quoi ?

Près de la moitié des médecins mentent à leurs patients, mais sur quoi ?
Publicité

Un sondage réalisé par le site Medscape montre que 43% des médecins français cacheraient certaines vérités à leurs patients, pour les préserver. Erreur médicale, traitements placebo, chirurgie... La vérité dévoilée.

Publicité

Votre médecin vous dit-il toujours la vérité ? Un sondage sur l’éthique médical réalisé par le site d’information Medscape et publié samedi par le Parisien montre que 43% des médecins ont déjà caché la vérité à leurs patients. L’enquête a été menée dans 49 pays.

En tête des omissions, les praticiens avouent relativiser les risques d’une intervention chirurgicale ou d’un traitement. A la question : "Prescrivez-vous des placebos sans en informer le patient ?", un tiers des médecins français interrogés répond par l’affirmative "parce que cela leur fait quand même du bien". Un quart répond que ça peut (ou est déjà) arrivé.

Publicité

32% cachent une erreur médicale qui ne nuit pas à la santé

Plus généralement, les praticiens de l’hexagone semblent avoir moins de remord à pratiquer la langue de bois que leurs confrères américains. 32% des médecins français préfèrent cacher une erreur médicale si elle ne porte pas préjudice au patient. En revanche 60% de leurs homologues américains estiment que c’est inacceptable. Pire, si cette erreur médicale nuit au patient 16% des médecins avouent qu’ils continueraient à dissimuler la vérité contre 3 % aux Etats-Unis.

Publicité
Cependant, les professionnels de santé de l’hexagone sont plus attachés au secret médical. 40% d’entre eux seraient prêt à briser le secret si cela pouvait nuire directement au patient ou à son entourage, contre 60% aux Etats-Unis.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité