Piqûre de tique : elle peut rendre allergique à la viande

Publicité

Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible de devenir allergique à la viande après avoir été piqué par des tiques. Une étrange réaction qui inquiète les médecins, d’autant que le phénomène serait de plus en plus fréquent.

Publicité

© FotoliaLes tiques sont des parasites connus comme étant capables de transmettre la maladie de Lyme, une maladie bactérienne chronique. Mais depuis quelques années, les tiques font parler d’elles pour tout autre raison : elles pourraient entraîner une allergie à la viande.
C’est en tout cas ce que révèle le DailyMail, un journal anglais qui rapporte le cas de six Britanniques devenus allergiques à la viande après une morsure. Des cas similaires ont été observés ces dernières années, mais ils se limitaient aux Etats-Unis.

C’est la salive de la tique qui serait à l’origine de cet étrange phénomène. Une substance déclencherait une réaction immunitaire déraisonnée chez la personne piquée. Face à la même molécule présente dans la viande, le système immunitaire s’emballerait, causant une réaction allergique. Appelée alpha-gal, cette molécule est présente dans la chair de tous les mammifères, excepté chez l’homme et chez les grands singes.

Publicité
Mais ce qui étonne le plus les scientifiques, c’est de voir que cette réaction allergique survient parfois plusieurs mois après la piqûre de tique. Tout à coup, l’individu devient allergique à la viande alors que cette consommation ne lui posait aucun problème auparavant. Et pour compliquer davantage le diagnostic, la réaction allergique n’apparaît que quatre à huit heures après la consommation de viande.

Démangeaisons, nausées : méfiez-vous !

Le lien entre piqûre de tique et allergie à la viande a été découvert par le Professeur Platts-Mills, qui a publié ses travaux dans le New England Journal of Medicine . Il estime que plus de 5 000 cas avérés ont été identifiés aux Etats-Unis, mais pense que des centaines d’autres demeurent non-diagnostiqués.

Dans la plupart des cas, la consommation de viande chez les personnes devenues allergiques se traduit par des démangeaisons, de l’urticaire ou encore des nausées. Mais la réaction allergique peut s’amplifier, donnant lieu à un choc anaphylactique parfois fatal. Il s’agit alors d’une urgence vitale, et le patient doit recevoir une dose d’adrénaline (hormone) pour stopper la crise.

"Les médecins généralistes peuvent ne pas connaître cette allergie. Si vous pensez que vous en êtes victime, dirigez-vous vers une clinique spécialisée dans l’allergie, qui pourra vous proposer une analyse de sang", conseille le Pr Platts-Mills dans une interview au DailyMail .

Vidéo. Tout savoir sur la maladie de Lyme transmise par les tiques

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité