Perturbateurs endocriniens : attention aux huiles essentielles d'arbre à thé et de lavande

Publicité

Le magazine 60 millions de consommateurs tire la sonnette d'alarme concernant l'huile essentielle de lavande et celle d'arbre à thé, deux remèdes fréquemment utilisés pour éliminer les poux et qui seraient de potentiels perturbateurs endocriniens dangereux.

Publicité

Comme tous les ans, l'invasion des poux a fait son apparition. Devant le nombre de produits chimiques contenus dans les shampoings prévus à cet effet, beaucoup de parents se tournent vers une solution à la réputation "moins toxique" : les huiles essentielles. Mais attention ! Deux des plus populaires : l'huile essentielle de lavande et celle d'arbre à thé seraient finalement dangereuses. Dans un article du 24 novembre 2017, le magazine 60 millions de consommateurs laisse entendre que les deux huiles pourraient agir comme perturbateurs endocriniens.

Des cas de poussées mammaires anormales

Publicité
Les auteurs citent un rapport de 2016 publié par le centre antipoison de Lille faisant état de risques toxiques avec ces deux huiles. On y apprendrait les cas des jeunes garçons ayant connu une poussée mammaire anormale (gynécomastie) à cause d'un mésusage de l'huile essentielle de lavande. "Des symptômes provoqués par une éventuelle stimulation oestrogénique", explique 60 millions de consommateurs . Une action semblable aux hormones du corps, qui laisse donc présager un potentiel perturbateur endocrinien.

Attention alors aux produits vendus qui compilent ces huiles essentielles et des composants déjà soupçonnés comme perturbateurs endocriniens comme les parabènes. 6 0 millions de consommateurs appelle les autorité sanitaire a lancer plus de recherches et avertir la population quant aux restrictions d'utilisation concernant les huiles essentielles.

Vidéo. shampoing : 5 erreurs à oublier

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité