Myopie : ce détail qui vous rend plus à risque

Publicité

Selon une étude galloise, vous auriez 10% de risque en plus d'être myope si vous êtes l'aîné de la fraterie. 

Publicité

© FotoliaVous êtes l’aîné de la fratrie ? Pas de chance pour vos yeux.
C’est ce qu’ont mis en évidence les chercheurs de la Cardiff University du Pays de Galles (Royaume-Uni), à partir de la base de données britannique UK Biobank. Les aînés de frateries auraient selon l'enquête, parue dans la revue Jama Ophtalmologie, plus de problèmes de myopie que le reste des frères et soeurs.

Les données de 89 000 personnes âgées de 40 à 69 ans et n’ayant aucun antécédent familial de myopie (afin d’écarter complètement le facteur génétique), ont été étudiées. Les scientifiques ont comparé l'évaluation visuelle des participants avec leur place dans la famille. Selon l’enquête : les aînés auraient un risque de myopie de 10% supérieur au reste de la fratrie, et de 20% lorsqu’il s’agit d’une forme sévère de myopie.

Publicité
Une éducation plus stricte

Les chercheurs ont ensuite tenté de trouver un lien avec l'exposition à l'éducation scolaire des participants. La myopie serait en partie liée, selon eux, au fort investissement des parents au niveau éducatif. E n imposant des critères plus strictes que les cadets à leurs aînés, ils les auraient davantage exposés à des facteurs provoquant la myopie (importance des activités scolaires : lire, écrire, travailler sur écran…).
Les risques de myopie diminuerait pour les cadets de fait d'un relâchement de l'autorité parentale, ont ajouté les scientifiques.

Vidéo : myopie et hypermétropie

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité