Mise en garde sur les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé qui pourraient donner des seins aux hommes

Des chercheurs américains ont découvert un lien entre une croissance mammaire anormale chez des jeunes garçons et une exposition aux huiles essentielles d'arbre à thé et de lavande.

Publicité
Publicité

© Adobe StockDe plus en plus de cas de gynécomastie chez les jeunes garçons exposés à certaines huiles essentielles sont apparus. Des scientifiques de l’Institut des sciences de l’environnement de Caroline du Nord aux Etats-Unis révèlent que l'exposition aux huiles d'essentielles de lavande et d'arbre à thé pourrait amener les jeunes garçons à développer une croissance anormale de la poitrine, car elles contiendraient des produits chimiques pouvant imiter l'effet des hormones féminines. Les résultats de cette étude ont été présentés le 19 mars 2018 lors du Congrès annuel de la Société d’Endocrinologie à Chicago aux Etats-Unis.

Une interférence avec les hormones

Les chercheurs ont examiné huit produits chimiques trouvés dans les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé. Quatre des produits chimiques testés apparaissent dans les deux huiles : l'eucalyptol, le 4-terpinéol, le dipentène / limonène et l'alpha-terpinéol. Les autres produits chimiques étaient dans l'une ou l'autre des huiles. À l'aide d'expériences in vitro et de tubes à essai, ces substances ont été testées sur des cellules cancéreuses humaines en laboratoire pour mesurer d'éventuels changements.

Publicité

Les résultats ont montré que les huit produits chimiques ont soit stimulé les œstrogènes, soit inhibé la testostérone. Pour l'auteur principal de l'étude, J. Tyler Ramsey, les changements provoqués par les huiles essentielles semblaient coïncider avec les changements présents dans la gynécomastie des jeunes garçons, croissance mammaire anormale. Le chercheur précise tout de même que ces cas restent relativement rares.

"Notre société considère que les huiles essentielles sont sûres, mais elles contiennent une grande variété de produits chimiques et doivent être utilisées avec précaution car certains sont des perturbateurs endocriniens potentiels" a-t-il expliqué. Pour rappel, les perturbateurs endocriniens sont des substances qui perturbent l'activité normale des hormones dans le corps.

Les produits chimiques également présents dans 65 autres huiles essentielles

Les scientifiques ont aussi remarqué que les garçons ayant développé une gynécomastie ont constaté la disparition de la croissance au moment de l'arrêt de l'exposition aux huiles essentielles. Le problème ? Divers produits de consommation contiennent des huiles essentielles comme des savons, des lotions, des shampoings, des produits de coiffure, de l'eau de Cologne ou encore des lessives. Les scientifiques souhaitent donc que le public soit au courant de ces résultats.

J. Tyler Ramsey a également ajouté que : "L'huile essentielle de lavande et l'huile essentielle d'arbre à thé posent des problèmes potentiels de santé environnementale et devraient être étudiées de façon approfondie". De plus, il a souligné qu'il était possible de trouver facilement les produits chimiques testés dans au moins 65 autres huiles essentielles. Avant d'y avoir recours, il serait donc plus judicieux de demander conseil à un médecin spécialisé en aromathérapie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité