Lunettes les moins chères : comment l’opticien vous manipule

Lunettes les moins chères : comment l’opticien vous manipule©iStock

Pas facile de trouver des lunettes à petits prix. Le magazine 60 millions de consommateurs dénonce un manque de transparence sur les offres les moins chères de votre opticien. Explications.

Publicité
Publicité

Comment acheter des lunettes bon marché ? Le magazine 60 millions de consommateurs s’est penché sur la façon dont les offres basiques sont proposées chez les opticiens. Si, théoriquement, le professionnel est obligé de proposer ses offres "petits prix" au consommateur qui en fait la demande, en pratique, les choses se corsent.

Publicité

Des secondes propositions souvent coûteuses

Le magazine a en effet réalisé une étude comparative de 200 devis constitués auprès de plusieurs grandes enseignes (Atol, Générale d’optique, Krys ou encore Optic 2000). Dans un premier temps, les clients ont demandé une offre personnalisée avec une monture onéreuse de marque Ray-Ban et des verres progressifs. Puis ils ont demandé une seconde offre moins chère. Toutes les enseignes possèdent des offres basiques mais seule une partie d’entre elles a effectivement proposé des montures bon marché , quand les autres restaient sur des propositions coûteuses.

Des devis basiques "bâclés"

De plus, 60 millions de consommateurs juge "bâclés" les devis des offres de lunettes les moins chères lorsqu’elles sont proposées. "Impossible, par exemple, de savoir quels types de verres et de monture sont vendus dans la plupart des offres basiques premier prix. À croire que tout est fait pour que le client choisisse l’offre la mieux détaillée sur le devis, donc l’offre personnalisée avec une monture Ray-Ban… qui est la plus chère ", s’indigne le magazine. Les devis plus chers s’avèrent "beaucoup plus complets" mais ne mentionnent cependant pas certaines informations capitales comme les coûts supplémentaires liés aux traitements des verres, le montant remboursé par l’Assurance maladie et par la mutuelle ni le reste à charge. Dernier point dénoncé par le magazine : les écarts de prix , y compris au sein d’une même enseigne, que les devis ne semblent pas être en mesure d'expliquer. Une même monture avec des verres similaires oscille ainsi entre 307 à 919€ .

Lire aussi : Remboursement des lunettes : ce que propose chaque candidat à la présidentielle

Vidéo. Pourquoi vos yeux deviennent rouges

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité