L’huile d’olive pourrait protéger le cerveau contre le cancer

L’huile d’olive pourrait protéger le cerveau contre le cancer© iStock

Un ingrédient présent dans l’huile d’olive pourrait retarder et prévenir le développement du cancer dans le cerveau, selon une recherche menée par le Docteur Gracian Michklewski, de l’Université d’Édimbourg et financée par le Medical Research Council et le Wellcome Trust.

Publicité
Publicité

Un composant présent dans l’huile d’olive pourrait prévenir du cancer et protéger notre cerveau . C’est ce qu’ont découvert les scientifiques de l’ Université d’Édimbourg (Écosse) , qui mènent des recherches sur le cancer du cerveau . Il s’agit de l’ acide oléique. Il empêcherait la formation d’une tumeur dans le cerveau par stimulation de la production de plusieurs molécules .

Publicité

L’acidé oléique, responsable de la production de miR-7

Les scientifiques ont analysé l’effet de l’ acide oléique sur une molécule cellulaire, la miR-7 , qui a pour fonction de supprimer la formation de tumeurs. L’acide oléique empêche la MSI2 , une protéine cellulaire, d’arrêter la production de miR-7 . Le composant présent dans l’huile d’olive aide ainsi à synthétiser du miR-7, donc à prévenir la possible formation des tumeurs.

Le Docteur Gracian Michlewski, auteur de l’étude, a déclaré : ‘’Bien que nous ne puissions pas encore dire que l’huile d’olive dans le régime alimentaire aide à prévenir le cancer du cerveau, nos résultats suggèrent que l’acide oléique peut supporter la production de molécules supprimant les cellules cultivées en laboratoire . D’autres études pourraient aider à déterminer le rôle que l’huile d’olive pourrait avoir sur la santé cérébrale.’' Si l’augmentation de notre consommation d’huile d’olive n’est pas forcément le moyen de réduire les risques, les résultats de l’étude pourraient conduire à de nouvelles thérapies pour prévenir l’apparition du cancer dans le cerveau . Les résultats ont été publiés sur le Journal of Molecular Biology .

L'huile d'olive, efficace aussi contre les maladies cardiaques

L'huile d'olive aurait aussi des bienfaits dans la réduction des maladies cardiques. Il faudrait, pour cela, consommer 4 cuillères à café d’huile d’olive par jour (équivalent d’un morceau de pain trempé dedans). Ce sont les chercheurs de l’Université de Glasgow (Écosse) qui ont révélé cette découverte en 2014 en évaluant les risques cardiaques de 69 volontaires à partir d’un prélèvement d’urine. Cette étude a été calculé sur une échelle de 1 à -1. Chaque volontaire, après 6 semaines passées à prendre quotidiennement de l’huile d’olive, s’est vu baisser la note moyenne jusqu’à -0,8, contre -0,6 avant l’expérience. Cette protection est due à un antioxydant phélonique qui est contenu dans l’huile d’olive. Ainsi, on pourrait suggérer aux personnes ayant un risque cardiaque élevé d’utiliser cette méthode, bien que les changements ne soient pas énormes

Vidéo. Top 3 des huiles cancérigènes

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité