Les listes des 11 vaccins obligatoires à partir de 2018

Les listes des 11 vaccins obligatoires à partir de 2018©Adobe Stock

11 vaccins vont devenir obligatoires pour les enfants, selon le Premier Ministre Édouard Philippe. En effet, si pour l'instant seulement 3 vaccins sont obligatoires, le gouvernement souhaite lutter "contre le faible taux de couverture vaccinale" en rendant plus de vaccins obligatoires à partir de 2018.  

Publicité
Publicité

Lors de son discours de politique générale, le Premier Ministre Édouard Philippe a annoncé que l'ensemble des "vaccins pour la petite enfance" deviendront obligatoires à partir du 18 juin.

Publicité

Quels vaccins vont devenir obligatoires pour les enfants ?

- Polio
- Tétanos
- Diphtérie
- Coqueluche
- Rougeole
- Oreillons
- Rubéole
- Hépatite B
- Bactérie Haemophilus influenzae
- Pneumocoque
- Méningocoque C

L'objectif est "de lutter contre le faible taux de couverture vaccinale , dans un climat de défiance par rapport aux effets secondaires de certains vaccins, et la réapparition de certaines maladies comme la rougeole, qui a causé la mort de 10 enfants depuis 2008", révèle Le Parisien.

Trois vaccins infantiles obligatoires

Selon Le Parisien , aujourd'hui seuls la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires pour les enfants, tandis que les 8 autres (coqueluche, hépatite B, rougeole...) sont seulement recommandés.

L'OMS a également mis en place, en mars 2017, plusieurs tableaux qui récapitulent les informations clés " des recommandations actuelles relatives à la vaccination de routine ". Le premier tableau, par exemple, résume les vaccinations de routines pour tous les âges (enfant, adolescent, adulte).

Vaccins : quels sont les plus controversés ?

Si de nombreux vaccins peuvent être bénéfiques, d'autres sont suspectés d'être potentiellement dangereux . Les vaccins les plus controversés sont :

- le vaccin contre l'hépatite B : de nombreuses personnes ont déclaré une sclérose en plaques après avoir été vaccinés. Aucune étude scientifique n'a pu déterminer s'il y avait réellement un lien entre les deux mais il demeure un doute sur le sujet. Les cas déclarés de sclérose en plaques concernent essentiellement des personnes vaccinées à l'âge adulte , aucun cas n'a été recensé chez les enfants vaccinés avant l'âge de 2 ans .

- le vaccin ROR : de nombreuses personnes pensent qu'il peut provoquer l'autisme . Ce vaccin est utilisé contre la rougeole, la rubéole et les oreillons. En 1998, une étude pseudo-scientifique publiée par le médecin Andrew Wakefield avait mentionné ce danger. Elle a été facilement détruire par plusieurs autres études, plus sérieuses . Ainsi, le lien ne viendrait que d'une rumeur infondée , que le médecin avait utilisé afin de vendre des tests de dépistage qu'il avait mis au point.

Vidéo. Un vaccin contre le cancer, est-ce possible ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité