Les couples divorcent plus si la femme est malade

Publicité

Une étude montre que les couples ont plus de risques de divorcer lorsque la femme est gravement malade que s’il s’agit de l’homme.

Publicité

"Dans la santé comme dans la maladie…" Tous les mariés l’ont pourtant promis, de rester présents quoiqu’ils arrivent ! Mais une étude révèle que les divorces sont plus nombreux chez les couples mariés depuis longtemps lorsque la femme est gravement malade que quand il s’agit du mari.

Les informations concernant plus de 2 700 couples unis depuis plus de 20 ans ont sans surprise confirmé que près d’un tiers des mariages se soldait par un divorce. Mais elles ont surtout permis d’apprendre que dans la moitié des cas, la femme était malade.

Publicité
Plus difficile pour les hommes de s'occuper d'un malade

Si l’étude n’a pas porté sur les raisons de ces chiffres, le Dr Amelia Karraker, qui a participé aux recherches, suggère que cela pourrait être la conséquence d’une plus grande faculté des femmes à prendre soin de leur conjoint lorsqu’il est souffrant. "Les normes de genre et les attentes sociales concernant la prestation de soins peuvent rendre plus difficile pour les hommes le fait de soigner son épouse malade", a-t-elle ainsi déclaré.

Toutefois, elle précise que bien que son équipe ne dispose pas de chiffres solides, il semblerait que dans la majorité des cas observés, ce soit les femmes qui aient choisi de divorcer. "Il se pourrait que lorsqu’elles tombent malades et que leurs maris ne s’occupent pas d’elles convenablement, elles préfèrent qu’ils s’en aillent", suppose-t-elle.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité