Il meurt électrocuté à cause de son iPhone dans son bain

Il meurt électrocuté à cause de son iPhone dans son bain©iStock

Un britannique de 32 ans est décédé dans son bain, électrocuté par son téléphone qu’il avait branché pour le recharger. Le médecin légiste responsable du cas souhaite alerter sur ce danger.

Publicité
Publicité

Pas de Smartphones dans les salles de bain. C’est le message que relaye la presse britannique après l’annonce de la mort d’un homme de 32 ans, électrocuté dans son bain par son iPhone. Selon le Daily Mail, Richard Bull est décédé dans sa baignoire le 11 décembre 2016, alors qu’il rechargeait son téléphone. Cet objet était relié à une rallonge, et le trentenaire l’avait déposé sur sa poitrine. Le câble de l’iPhone serait entré en contact avec l’eau, tuant alors son jeune propriétaire.

Publicité

Des brûlures sur le bras, la poitrine et la main

Selon le docteur Sean Cummings, médecin légiste de l’affaire interrogé par le Daily Mail , "l’examen post mortem a révélé des marques de brûlure sur le bras droit et sur la poitrine, se présentant comme le résultat d’une électrocution . Il y avait aussi des brûlures sur la main droite." Les officiers de police, appelés par Tanya, la femme de Richard, ont d’abord pensé à un suicide. Mais les éléments dévoilés par le docteur Cummings penchent en faveur de l’accident.

Les chargeurs de téléphone "aussi dangereux qu’un sèche-cheveux dans une salle de bain"

Le médecin légiste souhaite désormais avertir Apple et les utilisateurs des produits de cette marque que les chargeurs d’iPhone peuvent potentiellement être mortels . Ces dispositifs, à première vue inoffensifs, se révèlent en effet "aussi dangereux qu’un sèche-cheveux dans une salle de bain", alerte le docteur Cummings. Le frère de la victime, Andrew, déplore : "nous pouvons tous être négligents parfois, quand on est plus jeune, on apprend des choses sur l’électricité et le bain, mais on n’y pense pas. […] On ne pense pas qu’il puisse y avoir suffisamment d’électricité, mais il y en a."

Vidéo. Brûlure : pourquoi il ne faut pas mettre d'huile dessus

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité