Faire l’amour toutes les semaines : le secret pour rajeunir

Publicité

Pour atténuer les effets de l’âge sur le corps, pourquoi ne pas se plier à cette simple habitude ? Bonne nouvelle, elle fait partie des plus agréables. Explications.

Publicité

© IstockEt si le secret pour rajeunir était plus coquin que vous ne le pensez ? Selon des chercheurs en psychiatrie de l’université de Californie, à San Francisco (Etats-Unis), des rapports sexuels réguliers seraient un bon moyen de limiter le vieillissement. Ils publient une étude à ce sujet dans la revue Psychoneuroendocrinology.

Publicité

Rapport sexuel et longueur des télomères

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques se sont appuyés sur un groupe de 129 femmes âgées en moyenne de 42 ans et plus ou moins sujettes au stress. Pendant une semaine, ils ont évalué grâce à un questionnaire l’épanouissement sexuel de ces femmes et l’ont comparé à des données biologiques relevées par prise de sang : la longueur des télomères. Résultat : les femmes qui avaient eu un rapport sexuel au cours de la semaine de l’étude présentaient des longueurs de télomères plus élevées que les autres participantes. Or les télomères sont suspectés d’être des marqueurs du vieillissement : il s’agit des extrémités des chromosomes, qui rétrécissent avec l’âge, augmentant alors le risque de maladies chroniques et de décès.

Les ébats pourraient atténuer les effets négatifs du stress

Mais comment ça marche ? Si les mécanismes biologiques restent largement méconnus, les scientifiques avancent que l’intimité sexuelle pourrait atténuer les effets du stress . Conséquence : des effets positifs sur la longueur des télomères. Pour le moment cependant, cette recherche ne constitue qu’une simple observation réalisée sur un petit échantillon de femmes. Selon les chercheurs, leurs travaux ne sont que préliminaires et des études supplémentaires sont donc nécessaires pour préciser cette corrélation. Il faudrait notamment évaluer les variations de la longueur des télomères dans le temps, la nature et la qualité de la relation sexuelle, le lien réel entre fréquence des ébats et qualité de la relation de couple mais aussi vérifier que cette corrélation s’applique aussi chez les hommes. Quoi qu’il en soit, faire souvent l’amour serait un gage de bonheur, puisqu’une récente étude nous apprenait que la fréquence idéale des rapports sexuels pour être heureux était de deux à trois par semaine. Alors, pourquoi se priver ?

Vidéo. Mode d'emploi : atteindre l'orgasme féminin

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité