Dispute : pourquoi est-on plus dur avec ceux que l'on aime le plus ?

Publicité

Persuadés de la solidité de nos relations, nous aurions tendance à être plus agressifs avec les membres de notre famille qu'avec les amis.

Publicité

Qui ne s’est jamais disputé avec son frère, sa sœur, son compagnon ? Généralement, les personnes que nous aimons le plus sont aussi celles que nous sommes le plus susceptibles de blesser, suggère une étude menée depuis 30 ans et publiée dans la revue Current Directions in Psychological Science.

Une sécurité dans les relations rendrait plus agressifs

Publicité
Les attaques envers nos proches seraient plus agressives qu’envers les autres. Cris, affrontements physiques, actes ou paroles blessantes, nous ne leur épargnerions rien. Les hommes seraient plus susceptibles d’avoir recours à ces agressions directes que les femmes.

Pour Déborah South Richardson, professeur de psychologie à l’université de Georgia Regents (USA) et auteur de l’étude, ces attaques directes s’expliqueraient par la sécurité que nous éprouvons dans nos liens avec ces personnes. Pas besoin d’y aller par quatre chemins, "mon frère sera toujours mon frère", résume-t-elle.

En revanche, entre amis, les agressions non-directes seraient plus fréquentes. Commérages, propagations de rumeurs et autres actes passifs du même genre seraient plus courants dans les cercles amicaux. Ces comportements plus contestables permettraient de se retrancher derrière le : "Je ne voulais pas te faire de mal", selon la psychologue.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité