Diabète : découverte d’une molécule pour dépister et soigner la maladie ?

Une équipe de chercheurs américains a découvert une molécule qui pourrait permettre de dépister le diabète dix ans avant son déclenchement.

Publicité
Publicité

Il sera peut-être bientôt possible de dépister le diabète de type 2 assez tôt. Grâce à une molécule découverte par les chercheurs de l’université du Massachusetts General hospital à Boston (Etats-Unis). Pour cela, ils ont étudié des échantillons sanguins vieux de 12 ans et provenant de 376 personnes dont la moitié est devenue diabétique par la suite. Résultat ? Les scientifiques se sont aperçus que la molécule appelée acide alpha-aminoadipique (2-AAA) était plus présente chez les diabétiques. Selon l’étude, les personnes avec un niveau élevé de 2-AAA ont quatre fois plus de risque d’avoir du diabète de type 2.

Publicité
Vers un nouveau traitement ?
La molécule 2-AAA renferme d’autres trésors. En étudiant ses effets sur les cellules pancréatiques de souris et d’hommes, les chercheurs ont découvert que la molécule améliorait la production d’insuline. Ce qui permet de contrôler le taux de glycémie. Cette molécule apparaît longtemps avant le déclenchement du diabète et pourrait permettre un dépistage précoce. Plus de recherches se poursuivent pour l’étude d’un traitement contre le diabète à base de cette molécule.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité