Des antidiabétiques augmenteraient les risques de cancer

Certains traitements prescrits aux diabétiques de type 2 influenceraient le développement de tumeurs cancéreuses.

Publicité
Publicité

Les patients atteints de diabète de type 2 devraient choisir leur traitement avec grand soin. L’étude américaine Diabetes, Obesity and Metabolism a comparé deux groupes de médicaments largement prescrits, afin de connaître leur impact sur les risques de cancer. Résultat, les insulino-sécréteurs favoriseraient l’apparition de tumeurs et de récidives, alors que les insulino-sensibilisateurs, pourraient au contraire les limiter.

Les femmes seules concernées

Publicité
Chez les femmes diabétiques de type 2, la prise de sensibilisateurs à l’insuline diminue de 21% le risque de cancer, par rapport aux sécréteurs. L’utilisation de thiazolidinedione (ou "glytazone"), un insulo-sensibilisateur, réduirait même de 32% ce risque. Aucune différence significative n’a été remarquée chez les hommes. En outre, l’étude a montré que plus d’un quart des tumeurs dont souffraient les diabétiques étaient des cancers du sein et de la prostate.

Les chercheurs de la Cleveland Clinic, aux Etats-Unis, se sont basés sur les registres de l’hôpital pour effectuer cette étude. Plus de 25 000 diabétiques et 48 000 malades atteints de cancer y sont recensés.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité