Coton-tige : l’habitude dangereuse qui peut vous perforer le tympan

Publicité

Une étude israélienne affirme que l'utilisation de cotons-tiges pourrait causer une perforation du tympan.

Publicité

© Adobe StockSi vous utilisez des coton-tiges, attention ! Une étude publiée dans le Journal of Emergency Medicine, et réalisée par des chercheurs du Sheba Medical Center de l'Université de Tel Aviv en Israël, révèle que les cotons-tiges pourraient provoquer une perforation du tympan.

56% des tympans perforés à cause d'un traumatisme contondant

Publicité
Les chercheurs ont passé au crible les dossiers médicaux de 80 patients dont 20 enfants entre 2012 à 2016, admis en urgence dans un centre médical pour une perforation du tympan. Les scientifiques ont ensuite déterminé la cause du traumatisme, l'emplacement exact, la sévérité de la perforation et le rétablissement pour chaque cas. Un sondage téléphonique a également été réalisé pour obtenir les informations manquantes de tous les patients qui n'ont pas continué leur suivi dans le même centre. Les résultats montrent que la perforation du tympan a été causée par un traumatisme contondant chez 45 patients, ce qui représente 56% des participants. Pour rappel, ce type de traumatisme du conduit auditif externe est le plus souvent infligé par le patient lui-même, avec un coton-tige. Les chercheurs ont donc conclu que : "La perforation du tympan était plus commune chez les personnes pratiquant un nettoyage du conduit auditif." Sur les 60 patients ayant terminé le suivi, 56 se sont rétablis spontanément, 3 ont eu une tympanoplastie réussie (opération pour réparer la déchirure), et un patient a été orienté vers la chirurgie mais a été perdu de vue. Tous les enfants ont guéri de façon spontanée. Le Dr Doron Sagiv, médecin ORL et auteur de l'étude a déclaré : "J'espère que notre étude encouragera les patients à éviter d'utiliser des cotons-tiges pour nettoyer leurs oreilles."

Nettoyer ses oreilles : une alternatives aux cotons-tiges

Le cérumen, appelé aussi cire d’oreille, est sécrété pour protéger la paroi auditive. Il contient également des petites peaux mortes et du sébum. Le cérumen est progressivement expulsé vers l’entrée du conduit auditif, où il peut être facilement nettoyé. Se laver les oreilles avec de l’eau et du savon suffit la plupart du temps. Nettoyer le lobe et le pavillon de l'oreille sans introduire de corps étranger dans le conduit, puis sécher soigneusement. Le conduit auditif peut être nettoyé deux fois par semaine avec une solution d'hygiène auriculaire ou du sérum physiologique.

Vidéo. L'anatomie de l'oreille

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité