Cette femme a 180 orgasmes en 2 heures

Publicité

Cara Anaya-Carlis souffre d’une maladie rare qui provoque une excitation sexuelle persistante et l’empêche d’avoir une vie normale.

Publicité

Les douches froides ou les changements d’alimentation n’y font rien. Cara Anaya-Carlis, 30 ans, est capable d’avoir 180 orgasmes en seulement 2 heures. La jeune femme souffre d’un trouble de l’excitation génitale persistante qui peut durer jusqu’à 6 heures dans une journée. Elle ne peut ainsi contrôler ses orgasmes qui peuvent surgir à tout moment, lorsqu’elle va faire ses courses, dans la rue ou encore au travail.

Une maladie qui l’empêché d’avoir une vie normale

Publicité
Tout a commencé il y a 3 ans alors que Cara Anaya-Carlis était dans une épicerie. L’orgasme s’est déclenché d’un coup. Paniquée, elle en est même tombée. "J’ai fuis du magasin. Même sur le chemin du retour, je ne pouvais rien arrêter, l’orgasme persistait", témoigne la jeune femme au Dailymail . Maman d’un petit Merrick, 10 ans, Cara s’en veut d’affecter son quotidien. "Le pire est que je ne peux pas expliquer cette situation à mon fils qui est trop jeune pour comprendre", explique t-elle. Une vie quotidienne infernale dominée par sa maladie incurable.

Après avoir caché pendant des mois son état, la jeune femme s’est décidée à consulter un médecin. Les experts médicaux lui diagnostiquent alors le syndrome de l’excitation génitale persistante entraînant une déshydratation et l’épuisement par manque de sommeil. Le Dr David Goldmeier, expert en médecine sexuelle à l’Imperial College de Londres, explique au Dailymail que la maladie "peut parfois se résoudre d’elle-même. Il n’y a pas de remède mais plusieurs façons de gérer les symptômes telles que la méditation ou des médicaments pour la douleur.". Le médecin rajoute que "l’activité sexuelle n’aide en général pas les patients mais aggravent leurs symptômes."

Vidéo. Elle finit aux urgences après un orgasme de 3 heures

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité