Ces signes qui montrent que votre corps est déshydraté

Ces signes qui montrent que votre corps est déshydraté

Les symptômes physiques de la déshydratation sont connus mais que se passe-t-il vraiment dans notre corps à ce moment-là ? Un scientifique répond à la question.

Publicité

L'eau est le principal élément dont le corps a besoin pour fonctionner correctement. Ce dernier l'évacue constamment, via le souffle, l'urine, les matières fécales et la peau. Mais que se passe-t-il lorsqu'il est en manque ? C'est ce qu'on appelle la déshydratation, un état physique qui n'est pas sans conséquence comme l'explique le chercheur Toby Mündel dans un billet sur le site Conversation.

Que se passe-t-il en cas de déshydratation ?

Après les premiers symptômes connus (la soif, un léger mal de tête voire de la fatigue), d'autres signes se manifestent :

- "La recherche montre qu'à partir de 1% de déshydratation, votre humeur , l' attention , la mémoire et la coordination motrice sont affectées négativement", explique Toby Mündel.

- "Les données font encore défaut mais il semble que le fluide du tissu cérébral diminue, ce qui réduit le volume du cerveau et affecte temporairement la fonction des cellules."

- "Comme vous perdez de l'eau sans la remplacer, le sang devient plus concentré et vos reins retiennent l'eau restante, résultat : vous urinez moins ."

- "Plus votre sang devient épais et concentré, plus il est difficile pour votre système cardiovasculaire de compenser en augmentant la fréquence cardiaque afin de maintenir la pression artérielle."

Publicité

- "Quand votre corps déshydraté est "poussé", comme lors d'une activité physique ou face au stress, le risque d'épuisement augmente. Cela peut vous amener à perdre connaissance lorsque vous vous levez trop rapidement."

- "Une faible quantité d'eau entrave également la fonction de l'organisme de régulation de la température, ce qui peut provoquer de l' hyperthermie" soit une élévation anormale de la température corporelle.

Quelle quantité d'eau faut-il absorber ?

Mieux vaut donc savoir la quantité d'eau à absorber quotidiennement pour éviter ces complications. Les besoins de chacun varient en fonction d'un certain nombre de facteurs, comme la composition corporelle, le métabolisme, l'alimentation, le climat et les vêtements. "La première recommandation officielle sur la consommation d'eau a été faite récemment en 2004. Selon l'Institut de médecine, la consommation d'eau suffisante pour les hommes et les femmes est de respectivement 3,7 litres et 2,7 litres par jour", explique Toby Mündel.

L'apport d'eau doit se constituer à 80 % par les boissons (eau, café) et les 20 % restants par la nourriture. Pour surveiller sa propre hydratation, le chercheur donne des conseils simples à suivre. Il est important d'établir une moyenne de son poids corporel et de veiller à ce qu'il ne descende pas à plus de 1 % de cette moyenne. L'urine est le principal indicateur d'hydratation : nous devons uriner au moins trois fois par jour et elle doit se composer d'une couleur jaune claire, sans odeur forte, l'inverse signifiant qu'il faut boire plus.

Publicité
A savoir : la déshydratation peut être majorer en cas de fièvre, d'exercices physiques intenses, de stress ou encore de chaleur. De même, les enfants, les personnes âgées et les athlètes y sont plus exposés.

Manger de l'eau, c'est possible !

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité