Ces produits parfumés du quotidien affectent la santé d’une personne sur trois

Ces produits parfumés du quotidien affectent la santé d’une personne sur trois©iStock

Les produits parfumés largement répandus dans nos maisons et nos lieux de travail seraient responsables de graves troubles de santé chez une personne sur trois. Explications.

Publicité
Publicité

Ils sont dans votre cuisine, votre salle de bain et votre placard à balai. Les produits parfumés ( cosmétiques, désodorisants, lessives, produits ménagers… ) causeraient des problèmes de santé chez une personne sur trois, selon Anne Steinemann, professeure en ingénierie à l’université de Melbourne (Australie).

Publicité

Asthme, migraine, éruptions, nausées et convulsions

Cette professeure publie une étude dans la revue Preventive Medecine Reports. Sa recherche s’appuie sur un panel de 1 098 australiens et montre que 7,7% de ces participants ont perdu des jours de travail ou même leur emploi à cause d’une réaction à des produits parfumés et que 16,7% veulent quitter un lieu (magasin, entreprise…) le plus vite possible quand ils sentent des produits parfumés comme des désodorisants. Pire, le professeur Steinemann montre que 33% des personnes interrogées présentaient des problèmes de santé liés à l’exposition à des produits parfumés. Ces troubles sont très variés : ils regroupent des difficultés respiratoires, de l’asthme, des maux de tête, des éruptions cutanées, des étourdissements, des nausées ou encore des convulsions.

Des polluants chimiques dangereux dans tous les produits parfumés

"Les effets peuvent être immédiats, sévères et potentiellement invalidants", s’inquiète la chercheure dans un communiqué de l’université de Melbourne. "Ces résultats possèdent de sérieuses implications pour les entreprises, les lieux de travail, les structures de soins, les écoles, les maisons et les autres lieux qui utilisent des produits parfumés" précise-t-elle. D’autant que ces travaux sont valables pour tous les produits parfumés, y compris ceux possédant un label "vert", "biologique" ou "naturel", car tous émettent des polluants chimiques atmosphériques dangereux. Pour le ménage, la chercheure conseille donc de s’en tenir à l’eau, au bicarbonate de soude ou au vinaigre blanc.

Vidéo. L'astuce pour purifier l'air intérieur

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité